L'écotourisme, une forme de tourisme durable

L'écotourisme, définitions:

Il existe plusieurs définitions (officielles) de l'écotourisme, avec cependant des piliers et des valeurs communes. Ainsi, l'association Val de Loire Ecotourisme s'inspire des 4 définitions de l'écotourisme suivantes :

Selon la TIES (Société Internationale d'Ecotourisme) :

"Forme de tourisme alternative axée sur la découverte du patrimoine naturel et culturel incluant une dimension éducative, tout en favorisant les activités des populations locales".

Nots 1442509 640

Selon l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) :

« Voyage responsable sur le plan environnemental et une visite de milieux naturels relativement peu perturbés dans le but d’apprécier la nature - ainsi que toute manifestation culturelle passée ou présente observable de ces milieux, encourageant la conservation, ayant un impact négatif très limité, et s’appuyant sur une participation active des populations locales dans le but de générer des avantages ».

Selon l'OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) :

"Toutes les formes de tourisme basées sur la nature dans lesquelles la principale motivation des touristes est l’observation et la jouissance de la nature ainsi que des cultures traditionnelles qui prévalent dans les zones naturelles. Cette forme de tourisme intègre des caractéristiques éducatives et d’interprétation du milieu. Elle est généralement, mais pas exclusivement, organisée à l’intention de petits groupes de personnes par des voyagistes spécialisés. Les partenaires fournisseurs de services à la destination sont en général de petites entreprises locales. Elle minimise les impacts négatifs sur l’environnement naturel et socioculturel. Elle contribue à la protection des zones naturelles utilisées comme centres d’intérêt écotouristique:

  • En étant source d’avantages économiques dont profitent les communautés, les organisations et les autorités de la région-hôte chargées de la préservation des zones naturelles
  • En créant des emplois et des possibilités de revenus pour les communautés locales
  • En renforçant la prise de conscience des résidents et des touristes quant à la nécessité de protéger le patrimoine naturel et culturel"

Selon Sylvie Blangy (consultante en écotourisme) :

"Il rassemble toutes les formes de tourisme axées sur la nature et dans lesquelles la principale motivation du touriste est d’observer et d’apprécier la nature ainsi que les cultures traditionnelles qui règnent dans les zones naturelles. Il comporte une part d’éducation et d’interprétation. Il est généralement, mais pas uniquement, organisé pour des groupes restreints par de petites entreprises locales spécialisées. On trouve aussi des opérateurs étrangers de dimensions variables qui organisent, gèrent ou commercialisent des circuits écotouristiques, habituellement pour de petits groupes. L’écotourisme limite les retombées négatives sur l’environnement naturel et socio-culturel. Il favorise la protection des zones naturelles".

Pour en savoir plus : http://www.ecotourisme.info/

En clair...

Pour résumer, on pourrait dire que l'écotourisme c'est « une forme de tourisme durable axée sur la découverte et l'interprétation du patrimoine naturel et culturel tout en participant au développement durable des territoires ».

Concrètement, l'action de l'association Val de Loire Ecotourisme c'est :

Patrimoine naturel

Respect de la Nature et de l'environnement

  • Découverte et interprétation du patrimoine naturel (faune, flore, géologie,…)
  • Éducation et sensibilisation à l'environnement
  • Observation et compréhension des paysages (façonnage, évolution,…)
  • Impact minimum de notre action sur l'environnement (modes de déplacement doux, utilisation des sentiers existants, circuits en petits groupes, gestion des déchets, respect de la vie animale,…)

Patrimone culturel

Valorisation du patrimoine culturel

  • Valorisation de l'ensemble du patrimoine culturel du territoire (historique, architectural, artisanal, religieux, gastronomique, littéraire,…)
  • Découverte du bâti monumental « autrement » (châteaux de la Loire, édifices religieux,…) par des approches différentes et complémentaires des traditionnelles visites (approche globale du site)

Lien social

Développement local et lien social

  • Conception et accompagnement effectués par des guides locaux indépendants
  • Partenariat avec des acteurs locaux, souvent des entreprises de taille modeste et inscrites dans une démarche de développement durable (agriculture biologique, hébergement écologique,…)
  • Favorisation des échanges entre les participants et avec la population locale

Ecotourisme, tourisme de nature, tourisme durable, tourisme vert, tourisme solidaire,…

A travers toutes ces appellations, parfois commerciales et « à la mode », ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Voici quelques définitions pour vous permettre d'y voir un peu plus clair et de mieux situer les champs de compétences de l'écotourisme :
 

Tourisme durable

(ou tourisme responsable)

Il repose sur des critères de durabilité. Il doit être supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales. (source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/)

Tourisme de nature

Forme de tourisme dans laquelle la motivation principale est l’observation et l’appréciation de la nature. (Source Agence Française de l'Ingénierie Touristique)

Tourisme vert

Bien que cette notion soit souvent confondue avec l'écotourisme, le tourisme vert est à rapprocher du tourisme rural, correspondant à une activité touristique ayant lieu en milieu rural, mettant en avant la qualité de la vie à la campagne et les bienfaits des produits locaux.

Tourisme équitable

Il permet d’assurer aux communautés locales une part des revenus générés et de concilier le tourisme avec l’amélioration de leur condition de vie. Le respect des habitants et de leur mode de vie, leur implication dans l’activité touristique et le bénéfice des retombées économiques sont les points clef de ce type de tourisme. (source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/)

Dessin avenir

Tourisme solidaire

Il est directement associé à des projets socio-économiques locaux. Dans ce cadre, le touriste et le voyagiste peuvent participer directement à des actions de développement. Ils peuvent également financer un projet de réhabilitation : bâtiment, équipement, aménagement...ou un projet social grâce à une partie du prix du voyage. (source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/)