Patrimoine naturel

Le patrimoine mondial de l'UNESCO

Depuis 2000, le Val de Loire est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au titre de ses paysages culturels vivants. Cela signifie que l'ensemble des paysages, remarquables et ordinaires, sont pris en compte, ainsi que le lien entre l'Homme et son environnement physique, culturel, économique et social.

L'écotourisme et l'action de Val de Loire Ecotourisme sont une alternative cohérente et indispensable au maintien des paysages et du patrimoine naturel et culturel du Val de Loire.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet dédié: http://www.valdeloire.org/ 

Le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine

Depuis 1996, le PNR interrégional Loire Anjou Touraine, composé de 141 communes réparties sur les départements de l'Indre et Loire (37) et du Maine et Loire (49), agit pour protéger et mettre en valeur le patrimoine et les richesses locales. Les communes volontaires s'engagent à respecter les objectifs du parc en signant une charte pour une durée de 12 ans. On dénombre aujourd'hui 51 PNR en France, qui sont à distinguer des Parcs Nationaux, créés à l'initiative de l'état. Les PNR sont un outil de planification et de gestion de l'espace qui ont pour objectif de « valoriser les ressources locales dans le respect des milieux naturels et des paysages »
(source : http://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/, charte du parc).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet du Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine: http://www.parc-loire-anjou-touraine.fr

Les vignobles de Loire

Apportée par les Romains il y plus de 2 millénaires, la culture du vin a véritablement explosé sous l'impulsion des moines Augustins et Bénédictins de la région dès le VIème siècle. La viticulture devient au fil des siècles une activité économique importante pour le Val de Loire, du fait notamment de ses possibilités d'exportation via la Loire et autres axes de communication (voies Romaines essentiellement). Au XIXème siècle, les vins de Loire vont être mis en concurrence avec les autres productions du pays (surtout le Bordelais) grâce/à cause du développement du chemin de fer. La production des vins de Loire va dès lors tendre vers plus de qualitatif et permettre à certaines appellations de devenir mondialement connues et recherchées (Sancerre, Coteaux du Layon, St Nicolas de Bourgueil, Chinon,…).

La viticulture est une activité essentielle en Val de Loire, avec 7 000 exploitations, 25 emplois directs, 69 AOP et 400 millions de bouteilles produites chaque année. 

L'action de Val de Loire Ecotourisme cherche à valoriser ce patrimoine culturel, en privilégiant des partenariats avec des exploitations respectueuses de l'environnement  (vins biologiques, biodynamie,...), au profit de la biodiversité et du développement durable du territoire. 

La Loire à vélo

La Loire à vélo est un itinéraire cyclable long de plus de 800 km, traversant 6 départements sur 2 régions (Centre et Pays de la Loire). Le projet, initié en 1995, voit le jour en 2004 après quasiment 10 ans de travaux et plus de 50 millions d'€ d'investissements. Le tracé se confond avec l'itinéraire EuroVélo 6 qui traverse l'Europe d'est en ouest, à travers 9 pays sur 3600 km. La Loire à vélo alterne voies vertes (exclusivement réservées aux vélos) et routes (avec ou sans pistes cyclables).

Les guides de Val de Loire Ecotourisme peuvent vous accompagner sur tout ou partie de votre itinéraire Loire à vélo, et ce sur plusieurs départements. De la 1/2 journée à plusieurs jours, seul(e), en famille ou entre amis, nous consrtuisons ensemble un accompagnement adapté à vos envies et à vos contraintes. 


Rendez-vous sur notre page Formule Loire à vélo

 

Vidéo "La Loire à Vélo, un parcours unique"

Mise en ligne par le site http://www.enpaysdelaloire.com/ 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site officiel de la Loire à vélo: http://www.loireavelo.fr/ 

Les espaces naturels de Touraine

Les espaces naturels sensibles (ENS)

Un ENS est un outil de protection mis à disposition des conseils départementaux pour développer un réseau départemental de sites naturels identifiés comme sensibles.

Il existe environ 40 ENS sur le département de l'Indre et Loire, dont certains sont la propriété du Conseil départemental (13 sites). Les autres sont des terrains appartenant aux collectivités locales ou à des acteurs privés. La gestion des sites est ensuite confiée à un prestataire gestionnaire. Celui-ci met alors en place un plan de gestion, incluant la valorisation et l'ouverture au public du site, à travers des animations, panneaux explicatifs, sentiers d'interprétation,…

Sites privilégiés pour la découverte de la biodiversité régionale, nous pouvons vous accompagner dans les Espaces Naturels Sensibles du départements. (En savoir plus)


Créez votre sortie sur-mesure pour découvrir les Espaces Naturels Sensibles d'Indre et Loire

Le réseau Natura 2000 en Touraine

Natura 2000 est un réseau Européen d'espaces naturels identifiés comme sensibles, créé à la suite du sommet de la Terre de 1992 à Rio. Les directives « oiseaux » de 1979 et « habitats faune flore » de 1992 sont les piliers de la construction du réseau. Des sites patrimoniaux potentiels sont ainsi identifiés, souvent en fonction des inventaires existants (ZNIEFF) et des documents de références (code CORINE, listes rouges,…). Le préfet prend alors la décision de classer ou non un site Natura 2000 et réunit un comité de pilotage (COPIL). Un animateur est désigné et est chargé de mettre en place le plan de gestion du site (DOCOB). Sur des parcelles privées, des contrats peuvent être passés avec les propriétaires afin de convenir de pratiques plus respectueuses, en fonction des enjeux du site (exemple : fauches tardives dans les prairies où niche le Râle des Genets, Crex crex). (En savoir plus)


Créez votre sortie sur-mesure pour découvrir les sites Natura 2000 d'Indre et Loire

Une faune et une flore fragiles

Nature Centre (fédération d'associations naturalistes de la région) avec le soutien de partenaires (financiers, institutionnels,…) a publié en 2014 « Le livre rouge, habitats naturels et espèces menacées de la région Centre ». Basé sur la liste rouge de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), cet ouvrage permet de donner une vue d'ensemble quant à l'état des habitats et des espèces menacées de la région. Nature Centre a ainsi traité et analysé 18 groupes taxonomiques (chiroptères, oiseaux nicheurs, amphibiens, habitats,...), soit plus de 10 000 taxons. Ce travail permet de mettre en évidence que 17 % des taxons régionaux sont menacés ainsi que 30 % des habitats naturels. Face à ce constat, l'écotourisme apparaît comme une possibilité d'offrir une approche pédagogique supplémentaire, afin de sensibiliser les touristes et permettre une prise de conscience quant à la fragilité des milieux naturels fréquentés.

L'action de Val de Loire Ecotourisme cherche à vous faire (re)découvrir la biodiversité qui nous entoure, dans le but de vous sensibiliser aux enjeux environnementaux, sans pour autant porter un regard accusateur et culpabilisateur sur les actions de chacun.

Des habitats riches et variés

En fonction de la prestation choisie, Val de Loire Ecotourisme vous emmène à la (re)découverte des habitats de Touraine, riches et variés. Chaque milieu est composé d'écosytèmes complexes, d'une faune et d'une flore associées, parfois insoupçonnées, que nos guides vous feront vivre et partager.

Avec Val de Loire Ecotourisme, découvrez autrement:

  • Les massifs forestiers
  • Les bords de Loire et les écosystèmes associés (forêts alluviales, grèves, boires,...) 
  • Les nombreux cours d'eau (Vienne, Indre, Cher,...) 
  • Les pelouses à Orchidées
  • Les landes mystérieuses
  • Les prairies luxuriantes
  • Les étangs et mares
  • Les tourbières et les marais...

Quelques sites incontournables à découvrir avec votre guide

Le camp des Romains

Cette lande sèche à bruyères est un espace écologiquement riche et intéressant. La diversité des espèces animales et végétales (dont certaines sont protégées comme Circus cyaneus - Busard Saint Martin ou Caprimulgus europaeus - Engoulevent d'europe) ainsi que l'aspect paysager font de cette lande un endroit particulier en Val de Loire. Cet ancien camp Gaulois comme son nom ne l'indique pas date d'environ 2500 ans et suscite de nombreuses théories et interrogations quant à son origine et ses usages. Lieu de culte, nécropole ou Murus Gaulois, ce site est aujourd'hui le témoin d'activités humaines passées comme l'extraction de pierres et le pâturage. Un chemin de randonnée (Les chemins de Saint Martin) traverse le site et un sentier d'interprétation a été réalisé par le CPIE Touraine Val de Loire pour mettre en valeur ce patrimoine écologique et culturel. 


Créez votre découverte au camp des Romains

Les Puys du Chinonais

Cet Espace Naturel Sensible (ENS) situé au nord-ouest de Chinon est constitué d'un ensemble de buttes dominant les vallées de la Loire et de la Vienne. Cet espace est caractérisé par un paysage très variable (pelouses calcicoles, boisements, anciennes carrières, vignobles,…) et une biodiversité parfois exceptionnelle (orchidées, lépidoptères, reptiles,…). 

Ce site, assez fréquenté (randonnée, sports, promenades,…) et dégradé à certains endroits (dépôts sauvages, moto cross,…) accueille surtout une activité viticole importante du fait de la nature du sol et de l'exposition. Ainsi, routes et chemins traversent cet espace, le rendant facilement accessible.


Créez votre découverte des Puys du Chinonais

La forêt de Chinon

Ce massif domanial de plus de 5000 hectares est en partie géré par l'ONF (Office National des Forêts). Située au nord-est de Chinon et sur plusieurs communes (Saint benoit-la-foret, Rivarennes,…), cette forêt de feuillus et de résineux est un espace de quiétude peu fréquenté. Les principales essences sont le Chêne, le Pin, le Châtaignier,… qui caractérisent un milieu acide (sous sol : Perron, Éocène) . La diversité floristique y est globalement peu importante, malgré des zones écologiquement plus riches que d'autres, du fait d'un plus grand nombre de niches (mares, poches d'argile,...). En revanche, la faune forestière est bien présente et notamment les mammifères avec des espèces comme le Cerf, le Chevreuil, le Renard, le Sanglier, les Mustélidés (Martre, Fouine, Belette, Putois, Blaireau),… de même que l'avifaune diurne (passereaux, rapaces,...) et nocturne (Chouettes, Hiboux). L'entomofaune (détritivores, nécrophages,…) ainsi que les amphibiens et reptiles sont facilement observables, du fait de la présence de points d'eau divers (cours d'eau, mares, étangs,…). Cette biodiversité est « accessible » grâce aux nombreuses allées forestières entretenues qui sillonnent le massif. 


Créez votre découverte de la forêt de Chinon

Le bocage du Véron

Situé à la confluence de la Loire et de la Vienne, en face du village de Candes-Saint-Martin, il est l'un des plus ancien bocages de la région. Régulièrement inondé par les crues, cet espace est aujourd'hui menacé par la populiculture intensive. Façonné au fil des siècles par le travail de l'Homme (drainage, défrichement, pâturage,…), ce site est un vestige de pratiques agricoles anciennes. L'agriculture a ainsi favorisé une végétation rase grâce au pâturage et un maillage de haies et réseau hydrique, tout en enrichissant le sol des déjections animales.

La richesse écologique actuelle du  bocage est due uniquement à l'exploitation du milieu par l'homme pendant des décennies.


Créez votre découverte du bocage du Véron